Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

3 de janeiro de 2018

Hymne national argentin (2 sous-titres)


Lien court vers cette page : fishuk.cc/argentine


Feliz Ano Novo! / Bonne Année !

J’ai d’abord traduit cet hymne vers le portugais (Brésil) pour ma chaine Eslavo (YouTube), et ensuite j’ai décidé aussi de le traduire vers le français, pour que plus de gens puissent prendre connaissance de cette belle chanson patriotique. En outre, je suppose aussi que les Français ont une admiration particulière envers l’Argentine, comme résultat des anciennes relations politiques et culturelles entre la France et ce pays sud-américain. Enfin, j’espère que mon français ne soit pas mal, puisque n’est pas ma langue maternelle !

L’Hymne national argentin a les paroles écrites par Vicente López y Planes en 1812, et la musique composée par Blas Parera y Moret en 1813. Il a été commandé par l’Assemblée générale constituante, qui gouvernait alors l’actuelle République argentine. Il est connu aussi comme Marche patriotique ou Chanson patriotique, et parfois de façon erronée, à l’étranger, par ses premiers mots, ¡Oíd, mortales!. Ce n’est qu’en 1847 qu’il a été publié sous le titre Himno Nacional Argentino, et comme ça il est devenu connu. En 1860, Juan Pedro Esnaola a fait quelques changements dans la musique, basés sur quelques notes laissées par Blas Parera.

Dotée autrefois d’un poème beaucoup plus long, l’exécution de l’hymne pouvait durer 20 minutes, mais en 1900 l’actuel texte raccourci a été imposé, et en 1924 une nouvelle adaptation mélodique a réduit la duration à moins de 4 minutes. Toutefois, ce n’est que le 24 avril 1944 qu’un décret a institué cette marche comme l’hymne national officiel. Le président de la République était alors Edelmiro Farrell, un militaire qui exerçait le pouvoir de facto, sans avoir été élu, lors de la dictature imposée par un coup en 1943.

On trouve sur cette page la vidéo sans sous-titres. Elle avait déjà les sous-titres en espagnol, mais sa synchronie est différente de celle de mon texte. J’ai décidé de ne pas les effacer, à fin de rendre plus riche la vidéo, bien que son espagnol aille quelques erreus de graphie. Moi-même ai traduit et sous-titré en français, à partir du texte donné sur la Wikipédia, mais quelque peu modifié. Regardez ci-dessous mon sous-titrage, le poème en espagnol et la traduction française :


____________________


¡Oíd, mortales!, el grito sagrado:
¡libertad!, ¡libertad!, ¡libertad!
Oíd el ruido de rotas cadenas;
ved en trono a la noble igualdad.
¡Ya su trono dignísimo abrieron
las Provincias Unidas del Sud!
Y los libres del mundo responden:
¡al gran pueblo argentino, salud!
¡Al gran pueblo argentino, salud!
Y los libres del mundo responden:
¡al gran pueblo argentino, salud!
Y los libres del mundo responden:
¡al gran pueblo argentino, salud!

Sean eternos los laureles
que supimos conseguir,
que supimos conseguir:
coronados de gloria vivamos,
¡o juremos con gloria morir!
¡O juremos con gloria morir!
¡O juremos con gloria morir!

____________________


Mortels, écoutez le cri sacré :
liberté, liberté, liberté !
Écoutez les chaines se briser;
voyez trônée la noble égalité.
Les Provinces-Unies du Sud
ont déjà une digne souveraineté !
Les peuples libres répondent :
salut au grand peuple argentin !
Salut au grand peuple argentin !
Les peuples libres répondent :
salut au grand peuple argentin !
Les peuples libres répondent :
salut au grand peuple argentin !

Soyez éternels, les lauriers
que nous réussîmes à obtenir,
que nous réussîmes à obtenir :
vivons couronnés de gloire,
ou jurons de mourir glorifiés !
Ou jurons de mourir glorifiés !
Ou jurons de mourir glorifiés !